Honeymoon – 1000 Iles et Ottawa

Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt.

Nous prenons la route aux aurores pour parcourir les 500 km qui nous séparent de Gananoque. A l’arrivée, check-in dans un motel « comme dans les films » et pique-nique dans le parc de la mairie. Nous attendons le départ de notre croisière : les milles îles n’attendent que nous.

218af2dc-05ed-4565-a395-7cc5a616f628-1

Nous voguons de belles villas en belles villas jusqu’au château Boldt. Ce dernier étant en territoire américain, nous sommes soumis à un passage en règle à la douane : empreintes digitales, photos, visa, etc. Nous sommes heureux de peu : un cachet de plus sur notre passeport tout neuf !

P1040753

Nous visitons pendant presque 2h cette magnifique bâtisse style autrichien de la fin du 19ème siècle. Le millionnaire George C. Boldt la fit construire par amour pour sa femme Louise mais la laissa inachevée lorsqu’elle mourut brutalement. Une histoire de conte de fées triste…

Nous ignorons si chaque île et ponton ont accueillis d’autres tragédies mais nous nous laissons aller à rêver à des histoires de riches familles comme celle de John Astor, mort sur le Titanic.

Nous passons une soirée tranquille au motel, à zapper sur les chaines de sport américaines et regarder les monster truck.

Et maintenant, Ottawa nous voilà !

img_0312

La ville nous séduit avec son Parlement qui domine du haut de la colline et ses gardes à cheval. La visite guidée est de grande qualité et ce n’est pas seulement parce qu’elle est gratuite et en français. Notre guide est drôle et pédagogue. Nous sommes attentifs tout du long grâce aux anecdotes et défis lancés.

OVJH1872

Nous recommandons vivement la découverte de ce bâtiment exceptionnel pour découvrir « le coeur du Canada », sa Bibliothèque, son Sénat, l’histoire de son drapeau, etc.

813b499b-b126-4a8e-8099-615cdac5e791

Notre journée se complète avec la découverte d’une « food court », d’un Tim Hortons, du canal Rideau, etc. Nous flânons ainsi jusqu’à la soirée au marché By, en particulier dans un restaurant mexicain. Les serveurs sont super. Il faut dire qu’ils sont payés au pourboire donc ils sont aux petits soins. Ils nous renseignent sur les us et coutumes et nous ne rentrons pas tout à fait droit après un trio de margaritas. La colline est aussi très belle la nuit avec un spectacle sons et lumières…

11cae5d2-35a3-4454-b757-7e46ebc7f1d9

img_0320

 

Publicités

Honfleur et Jumièges

Pour terminer notre escapade normande, nous avons programmé notre déjeuner à Honfleur.

Le port d'Honfleur

Le port d’Honfleur

Apres avoir déambulé dans ses ruelles, passant d’une galerie d’art à une bijouterie, nous sommes pourtant reparti les mains vides. Côté bijoux, nous avions déjà trouvé ici la bague de fiançailles de Marie en 2009, difficile de faire mieux. Côté déco, les bustes de chiens ne vont pas vraiment dans notre intérieur, et les tableaux sont encore hors budget !

Galerie d'art à Honfleur

Galerie d’art à Honfleur

Comme plusieurs guides le conseillaient, nous avons évité les restaurants sur le port et porté notre choix sur « Au bouillon normand » qui se trouve  au début de la ville. Sa cuisine faite maison s’est montré à la hauteur de nos attentes. Son menu à 22€ offre un excellent rapport qualité/prix.

Au bouillon normand
http://www.aubouillonnormand.fr/
7 rue de la ville, 14600 Honfeur

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés à l’Abbaye de Jumièges.

Abbaye de Jumièges

Abbaye de Jumièges

Nous avons attendu un peu afin de bénéficier d’une visite gratuite. Le guide, un personnage passionné, nous a raconté beaucoup trop d’anecdotes pour que l’on se souvienne de toutes. Cette Abbaye du 7eme siècle possède 2 tours blanches de 50m de haut. Elle a survécu au temps et à un partiel démontage au 19ème siècle où elle a servi de carrière de pierre.
Le site internet vous donnera plus d’informations : http://www.abbayedejumieges.fr/

03052015-IMG_2497

Ses pierres blanches et son architecture nous ont transportés quelques instants en plein Gondor dans la cité de Minas Tirith

Jumièges ou Minas Tirith ?

Jumièges ou Minas Tirith ?

L’orage a fini par calmer nos ardeurs historiques et nous a poussés à rentrer sur Paris. Ce ne fut pas sans peine : avec Kael nous avons montré aux filles nos talents de mécanos pour rattacher le fond plat de la voiture qui voulait rester en normandie.